Ascension du Mont Blanc par l’arête de Bionnassay

Pour célébrer l’arrivée des t-shirts Ultrasoft Mont Blanc dans la collection Masherbrum, nous sommes allés rendre visite au point culminant des Alpes. Et quelle plus belle façon pour y monter que par l’arête de Bionnassay ?

Chez Masherbrum, entre deux fournées de colis pour nos chers clients, on essaie d’aller en montagne. Car après tout c’est notre passion ! Et comme nous sommes tout enjoués par la sortie des nouveaux t-shirts Mont Blanc, nous voulions réaliser une escapade sur le fil de cet incroyable massif, entre France et Italie.

L’idée de rejoindre le sommet du Mont Blanc par la fameuse arête de Bionnassay s’est alors imposée !

Pour celle-ci il faut d’abord gravir l’Aiguille de Bionnassay (4052m) par son arête sud, pour ensuite traverser jusqu’au Dôme du Goûter (4304m) et enfin le Mont Blanc (4810m).

L’aventure commence au petit village de Bionnassay (1320m), petit écrin de verdure au pied des glaciers austères et des faces abruptes. On profite des dernières douceurs d’un beau week-end d’automne avant l’arrivée de l’hiver. Le soleil rasant fait ressortir les reliefs et magnifie les couleurs : un régal pour les yeux !

traversée bionnassay mont blanc arête
Montée bucolique au col de Tricot sous la face ouest de l’Aiguille de Bionnassay – ©Masherbrum

Cette première journée dédiée à la montée au refuge Durier est déjà une escapade alpine en soit : 2000 mètres de dénivelé brut avec un peu de terrain glaciaire. Quelle joie d’arriver là-haut et de pouvoir enfin poser les sacs !

traversée bionnassay mont blanc arête
Traversée du glacier de Miage pour monter au refuge – ©Masherbrum

Ce minuscule refuge perché à 3369m accueille tout juste une douzaine de personnes dans une pièce unique. Bien sûr en cette saison les gardiens sont redescendus en vallée. Chacun prépare sa tambouille alors que les conversations se lient avec les autres alpinistes de passage. Nous jouissons d’un superbe crépuscule qui vient dorer les Bauges et les Aravis.

traversée bionnassay mont blanc arête
Dès que le soleil s’éteint la température chute – ©Masherbrum

La grasse mat’ ne faisant pas partie du vocabulaire alpin, le réveil nous cueille à 3h45. Tout de suite on passe en mode robot : faire chauffer de l’eau, préparer le sac à la lueur des frontales, et trouver deux-trois trucs à grignoter avant une longue journée.

traversée bionnassay mont blanc arête
Nuit étoilée sur les Dômes de Miage – ©Masherbrum

Le premier morceau qui nous attend est l’arête sud de l’Aiguille de Bionnassay. Nous la gravissons entièrement de nuit. La lune n’est pas sortie et il fait un noir d’encre. Peu avant le sommet, se trouve une section rocheuse en III/IV, que nous passons corde tendue. 2h30 après notre départ nous voilà au sommet de l’Aiguille de Bionnassay, toujours dans l’obscurité totale. Le soleil tarde à se montrer en octobre !

traversée bionnassay mont blanc arête
De chaque côté, l’abysse – ©Masherbrum

C’est alors que nous prenons pied sur la-dite arête de Bionnassay : un rasoir de neige située à 4000m d’altitude pile-poil sur la frontière transalpine. Il y a tout juste la place d’y mettre les deux pieds, mais attention au pas de travers ! Nous nous encordons très court et la représentante féminine mène la marche.

traversée bionnassay mont blanc arête
L’arête de Bionnassay et son fil de neige – ©Masherbrum

Ce parcours de funambule nous mène jusqu’au Piton des Italiens (4002m) d’où nous pouvons enfin contempler les environs à la faveur de la lueur aurorale.

Une fois au Dôme du Goûter (4304m) nous rejoignons la voie normale du Mont Blanc et les quelques cordées de prétendants au toit des Alpes montées via le refuge du Goûter. Rien de bien difficile techniquement, mais il reste encore un bout de chemin et cette “arête des Bosses” qui comme son nom l’indique monte et redescend !

traversée bionnassay mont blanc arête
Sommet en vue ! – ©Masherbrum

Enfin, 5h40 après êtres partis du refuge nous embrassons le panorama à 360° du sommet du Mont Blanc : Valais, Oberland, Jura, Aravis, Chartreuse, Vanoise, Ecrins… L’occasion de repérer les prochains sommets où nous voulons aller ou bien ceux sur lesquels nous avons déjà posé pied, et qui évoquent tant de souvenirs !

traversée bionnassay mont blanc arête
Les stickers Masherbrum qui après des années de bons et loyaux services et de nombreux cailloux tiennent encore la route ! – ©Masherbrum

La journée n’est pas finie : il reste encore 3500m de descente brute pour retourner en vallée. Et pas question de prendre le téléphérique de l’Aiguille du Midi ou le train du Nid d’Aigle… écolos on vous dit !

Et en avant-première… voici les visuels des t-shirts Ultrasoft Mont Blanc homme et femme. Disponibles à partir du 1er novembre dans la boutique !

Ultrasoft-Mont-Blanc-homme-femme

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.