Les massifs by Masherbrum | Episode 1 – La Chartreuse

chartreuse rando tourisme grand som

Situé à l’extrémité ouest des Alpes, la Chartreuse est l’un des massifs montagneux les plus importants des Préalpes. Culminant à plus de 2000m au sommet de Chamechaude, la Chartreuse est réputée pour son importante biodiversité, ainsi que les innombrables activités de plein air qu’on peut y pratiquer. Zoom sur ce petit paradis des amoureux de nature.

Le massif de la Chartreuse, sépare les chefs-lieux des départements de l’Isère et de la Savoie, respectivement Grenoble et Chambéry. Sa popularité ne vient pas de sa taille, petite comparée aux autres massifs alpins, (42km de long et 15km de large) mais bien de sa proximité avec deux des villes majeures des Alpes, qui en font un endroit très fréquenté des amateurs de sports de montagne. Les grandes forêts d’épicéas y côtoient les alpages d’altitude, parfois entaillés de grandes falaises calcaires abruptes et blanches. Cette blancheur, accentuée en hiver après les premières chutes de neiges, laisse place à un paysage verdoyant durant les périodes printanières et estivales.

La Chartreuse abrite quantités d’espèces alpines classiques : chamois, bouquetins, marmottes… ainsi que des plus rares telles que tétras-lyres, lagopèdes, lynx et même quelques couples d’aigles. Le massif accueille par ailleurs une flore exceptionnelle avec pas moins de 85 espèces protégées telle que l’orchidée du sabot de Vénus.

rando chartreuse tour percée isabelle arche topo
Le calcaire chartrousin offre quantité de formations géologiques étonnantes – ©Hugo Haasser

Au niveau historique, la Chartreuse a toujours été une terre de grande religiosité. Plusieurs ermitages s’y installent dès le haut Moyen-Âge, donnant notamment naissance au célèbre monastère Grande Chartreuse, fondé par les moines de l’ordre des chartreux au XIème siècle. Bien que sa visite ne soit pas autorisée au public, il est toujours possible de satisfaire sa curiosité au musée se situant en aval.

Aujourd’hui, le massif accueille chaque année 1,5 million de curieux du monde entier venant contempler sa faune et sa flore ou y pratiquer des sports de montagnes tels que le trail, le ski de randonnée, l’escalade ou le VTT. L’hiver, pléthore de grenoblois et de chambériens sillonnent le massif skis aux pieds, profitant des abondantes chutes de neige que reçoit ce massif : certains coins de Chartreuse sont parmi les endroits les plus arrosés de France !

ski de rando charmant som chartreuse
La poudreuse chartrousine : une renommée nationale ! – ©Boris Pivaudran

Côté Grésivaudan, le massif abrite de hautes falaises parcourues de nombreuses voies d’escalade historiques et modernes, sur le calcaire de la Dent de Crolles ou du Rocher du Midi. Pour des escalades plus familiales, les dalles du Charmant Som sont un parfait terrain d’initiation.

rocher du midi escalade charybde en scylla
Le Rocher du Midi offre de nombreuses voies d’escalade sportive dans les 6è et 7è degrés – ©Boris Pivaudran

Trois activités originales à découvrir en Chartreuse :

– La spéléologie : Le massif jouit d’un réseau souterrain exceptionnel qui ravira tous les fans de spéléologie. La diversité présente à la surface se retrouve également sous terre, avec un immense réseau de cavités à parcourir pour tous les niveaux. Parmi les plus difficiles : la célèbre traversée de la dent de Crolles. Durant entre six et huit heures, elle permet de traverser de part en part ce mythique sommet surplombant le Grésivaudan, en vous offrant un mélange entre randonnée souterraine, boyaux et franchissements techniques en désescalade et en rappels. Un programme donc pour les plus endurcis. Du coté de la grotte du Curé, l’aventure sera plus aquatique : les participants ne devront pas craindre d’être mouillés puisqu’une partie de son parcours se fait dans l’eau, à hauteur de la taille. Enfin on peut trouver des excursions spéléos plus calmes, où il est possible d’évoluer en famille, par exemple à la grotte de Saint-Aupré, où les participants suivront le cours d’une rivière souterraine.

– Le parapente : La coupe Icare, festival des sports aériens mondialement connu, se déroule chaque année à Saint Hilaire du Touvet. Pendant une semaine les parapentes jouent un ballet aérien dans le ciel isérois, amenant plus d’une centaine de milliers de spectateurs sur place. En dehors de ce festival, il est possible d’effectuer son baptême de parapente, ou un vol simple si l’on est déjà initié, sur le lieu des festivités. Embarquez pour un vol d’une quinzaine de minutes au-dessus du Grésivaudan, pour admirer la Chartreuse et Belledonne.

– Le canyoning : Pour ceux qui cherchent une activité rafraîchissante au milieu de la canicule, le canyoning est fait pour vous. Au fil des millénaires, les torrents de montagne ont creusé dans le calcaire chartrousin de profonds canyons, qui peuvent se parcourir en combinaison néoprène et matériel de rappel. Très ludique, le canyon de l’Infernet est réputé pour ses vasques et ses sauts. Le canyon de l’Alloix quant à lui séduira les amateurs de descente en rappel et de verticalité. Une activité pouvant être encadrée par les nombreux BE canyon locaux.

dent de crolles spéléo traversée
L’une des entrées possibles de la traversée de la Dent de Crolles – ©Boris Pivaudran

Trois randos insolites en Chartreuse :

– La Tour Isabelle : Également appelée la Tour Percée, la Tour Isabelle est la plus grande arche naturelle des Alpes : 29 mètres de longueur ! Elle est seulement fréquentée depuis 2006 et sa découverte par Pascal Sombardier. Cette randonnée est destinée aux bons montagnard(e)s avec des passages techniques où il sera conseillé d’avoir le pied sûr. La randonnée débute au col de Marcieu, et l’approche se fait via le sangle de l’Aulp du Seuil.

– Chamechaude par le sangle du Jardin : Le point culminant du massif offre bien des possibilités pour atteindre son sommet. Le sangle (locution désignant un sentier aérien et exposé) du Jardin par le col de Porte en est une, originale et moins fréquenté que les autres. Cet étroit sentier à flanc de falaise fait le tour de la partie nord de Chamechaude, avec une ambiance très gazeuse tout le long. Un itinéraire réservé aux randonneurs non sujets au vertige qui souhaitent découvrir le roi du massif de la Chartreuse sous un nouvel angle.

– La Dent de l’Ours : La dent de l’Ours, voisine du Grand Som est plus méconnue des randonneurs que ce dernier, notamment à cause de la difficulté d’accès à son sommet, qui requiert quelques notions d’escalade. C’est à partir du col du Frêt que la montée se corse, avec plusieurs couloirs assez raides où il faudra poser les mains, en suivant des marques bleues pour se repérer. Un panorama magique, mérité, vous attend au sommet où vous pourrez vous détendre avant d’amorcer la descente vers St Pierre d’Entremont, votre point de départ.

tour isabelle arche chartreuse rando topo
La fameuse double arche de la Tour Isabelle – ©Hugo Haasser

Le Saviez-vous ?

La liqueur de la Chartreuse, propriété des moines de la Grande Chartreuse, fabriquée aujourd’hui à Entre-Deux-Guiers, est composée de 130 plantes différentes ! Les bienfaits de cette liqueur, aujourd’hui internationale, ont même été vantés par Le réalisateur Quentin Tarantino ou le chanteur Bruce Springsteen.

 

Massif de la Chartreuse by Masherbrum

Retrouvez la Chartreuse dans notre collection Ultrasoft sur des t-shirts éco-conçus en coton bio certifié et fibre de bois de hêtre. Portez avec vous les sommets de votre coeur !