Tee-shirt écolo : les bonnes pratiques

Il est de notoriété publique que l’industrie textile est extrêmement polluante. En tant que fabricants de vêtements nous avons donc la responsabilité de minimiser notre impact sur l’environnement. Pour cela nous nous sommes tournés vers le développement de vêtements éco-responsables.

L’industrie textile en général a en effet un impact considérable sur les écosystèmes terrestres et marins, avec de nombreux types de pollutions différentes. L’équation du t-shirt écolo est délicate à résoudre car la fabrication d’un tee-shirt nécessite de nombreuses étapes, qui ont chacune des conséquences différentes en termes de consommation de ressources et de pollution. Construire une chaîne d’approvisionnement responsable est un effort de longue haleine, perpétuellement sujet à des améliorations. Voici comment nous nous y prenons.

Un t-shirt écolo ? Avant tout un choix de matières premières

Pour fabriquer un tee-shirt écolo, il faut dans un premier temps se concentrer sur la sélection des bonnes matières premières. En effet, le choix de celles-ci représentera une grande partie de l’impact environnemental du t-shirt final. Pour choisir celles qui auront le moins d’impact, il faut identifier et comprendre comment sont produites les fibres, qu’elles soient naturelles, artificielles de base naturelle, ou entièrement synthétiques. Ainsi pour notre gamme de t-shirts écolo Ultrasoft pour votre vie quotidienne, nous avons choisi d’employer du coton biologique plutôt que du coton conventionnel car sa culture réduit la consommation d’énergie, et donc les émissions de gaz à effet de serre (62% d’économie) et comprend une gestion durable de l’eau (71% d’économie).

Bien sûr il existe d’autres matières que le coton bio pour concevoir un t-shirt écolo. Beaucoup d’entre-elles auront d’ailleurs un impact inférieur à celui du coton biologique. Ces matières, nous sommes allés les trouver au cœur de la nature, au milieu de la forêt, qui regorge d’une multitude de ressources. Nous nous sommes donc tournés vers des fibres artificielles issues de pulpe de bois : le TENCEL™ Lyocell et le TENCEL™ Modal.

La première provient du bois d’eucalyptus, la seconde du bois de hêtre. Reconnues pour être thermo-régulantes, résistantes, hypoallergéniques, souples et exceptionnellement douces, elles constituent des fibres de premiers choix pour les tee-shirts écolo de nos collections actuelles Ultrasoft et PROCLIMB. En plus de leurs caractéristiques intéressantes, nous les avons choisies car leur production est neutre en émissions de gaz à effet de serre et utilise 100% d’intrants écologiques : aucun produit chimique toxique n’est employé. Le procédé de fabrication a été développé pour être en circuit fermé et ainsi permettre la réutilisation de 99% des solvants pour le TENCEL™ Lyocell et 95% pour le TENCEL™ Modal. En outre, la culture de bois de hêtre et d’eucalyptus nécessite moins d’eau que le coton, et les forêts dont proviennent les fibres sont certifiées par les labels FSC et PEFC : la garantie d’une gestion durable et raisonnée des milieux forestiers.

Le polyester recyclé que nous employons dans nos t-shirts écolos est quant à lui issu de bouteilles en plastique ; ce qui permet de réduire la quantité de déchets accumulés sur Terre et d’avoir un impact environnemental moindre par rapport à une fibre de polyester vierge issue du pétrole, tout en gardant la même qualité. Vous retrouverez donc toutes ses propriétés de résistance, de rapidité de séchage, d’élasticité et de légèreté dans nos tee-shirts écolo et recyclés de la gamme PROCLIMB.

Pour nous, la sélection des fibres est donc primordiale car c’est en combinant les avantages de chacune d’entre elles que nous pouvons parvenir à produire le meilleur pour vous.

Tee-shirt écolo : rôles du design et de la teinture

Une fois les fibres éco-responsables sélectionnées, le chemin de votre t-shirt écolo Masherbrum ne fait que commencer.

Parlons du design : il a une énorme influence sur le bilan environnemental du produit. Pour aller à l’essentiel et répondre à votre réel besoin, nous avons choisi des coupes épurées, sans accessoires ni fioritures sur toutes nos collections. Limiter le nombre d’empiècements permet de diminuer le nombre d’étapes de production (consommation d’énergie), et de limiter les déchets de découpe. Less is more !

Ensuite vient l’étape de la teinture. C’est une phase à ne pas négliger car la teinture d’un t-shirt peut être extrêmement consommatrice de produits chimiques toxiques. C’est pour cela que nous travaillons avec des fournisseurs dont la teinture est labellisée Oeko-Tex 100, certifiant l’absence totale de produits chimiques dangereux pour l’environnement ou la peau. Aussi, nous n’appliquons aucun traitement de finition sur nos tee-shirts écolo, car nous ne sélectionnons que des fibres ayant des qualités intrinsèques : nos tee-shirt Masherbrum n’ont par exemple pas besoin de traitement de surface contre les mauvaises odeurs.

Au final ce que nous souhaitons, c’est pourvoir vous proposer un t-shirt écolo le plus naturel et « brut » possible.